10 prédictions pour le secteur de la technologie immobilière en 2019

01 avril 2019

On estime que le secteur de la technologie immobilière ou la Proptech (property technology) a reçu 4,6 G$ US de financement en 2018. À peine 3 mois après le début de 2019, l'incidence de la PropTech a fait boule de neige sur l'utilisation, l'acquisition, la promotion, la gestion de l'immobilier ainsi que l'investissement y afférent.

La reconnaissance de l'industrie atteint également de nouveaux sommets - à preuve, le lauréat de la compétition d'entreprises en démarrage du MIPIM (Marché international des professionnels de l'immobilier) de cette année est une start-up tchèque qui « fournit une suite intégrée d'analyse de données, de capteurs intelligents et d'interfaces utilisateurs mobiles pour optimiser l'utilisation des espaces de bureaux, et augmenter la productivité et le bien-être des gens dans les immeubles. »

Voici maintenant nos propres prédictions des éléments qui seront les plus populaires au sein de l'industrie de la PropTech pour le reste de l'année.



1. Les sociétés immobilières élaboreront des piles de technologies informatiques PropTech ou « stacks » favorisant l'architecture ouverte

Il y a actuellement plusieurs entreprises de PropTech en jeu, chacune visant diverses niches au sein de l'industrie. Au fur et à mesure que les sociétés immobilières tenteront de se tailler une place sur ce terrain de jeux en pleine expansion, elles voudront élaborer leurs propres piles de technologies PropTech complémentaires. Cela signifie en fait que nous serons témoins d'une poussée vers une technologie plus ouverte; les solutions PropTech qui obtiendront le plus de succès seront celles dont les opérations ne se feront pas en vase clos, mais bien sous forme piles de plateformes similaires conférant ainsi aux sociétés immobilières un avantage sur leurs compétiteurs.

2. Les directeurs des technologies auront la cote

Traditionnellement, les modèles d'affaires des sociétés immobilières n'accordent pas beaucoup d'importance au rôle de directeur des technologies. Alors que les sociétés et les entreprises en démarrage commencent à flairer les avantages des investissements d'envergure dans le secteur de la PropTech, les directeurs des technologies chevronnés des autres industries se mettent à leur disposition. Attendez-vous à voir de nouveaux postes émerger au sein de l'industrie ainsi que des régimes de rémunération considérablement optimisés.

3. L'exode des talents et des cerveaux vers l'industrie immobilière

Alors que l'industrie de la FinTech et autres marchés technologiques matures atteignent leur point de saturation, les exploitants de talent, eux, sont à l'affût d'industries mûres pour des bouleversements technologiques. Avec l'accélération de la révolution PropTech, attendez-vous à voir toute une bande de développeurs et de chefs de la direction aux feuilles de route éprouvées en matière de bouleversements technologiques faire leur marque dans le domaine.

4. L'augmentation du financement pour les entreprises en démarrage du secteur de la PropTech

2019 sera le théâtre d'une croissance soutenue des investissements en PropTech, soit encore plus de transactions et de déploiements de capitaux. Il faudra garder un œil sur les sociétés immobilières traditionnelles qui créent des fonds de placement exclusifs pour déployer leur stratégie numérique, et au fur et à mesure que l'année progresse, il est à parier que les entreprises en démarrage en PropTech britanniques et européennes occuperont l'avant-scène du secteur.

5. Les bouleversements mèneront à l'innovation

Le marché immobilier a toujours soif de plus d'innovation, mais craint les bouleversements. 2019 promet plus d'innovation que de bouleversements, même si les deux sont similaires. Alors que les bouleversements changent radicalement notre façon de penser, de nous comporter, de faire des affaires, d'apprendre et de fonctionner au quotidien, la PropTech innove à partir de processus et de pratiques actuels, et en parfait l'efficacité tout en éliminant ce qui est superflu.

6. L'augmentation de la collaboration et de la consolidation

Il existe plus de 6 000 entreprises de PropTech dans le monde. Cette situation est insoutenable d'un point de vue commercial, mais elle représente aussi une occasion considérable de collaboration et de consolidation au sein de l'industrie. Certaines entreprises en démarrage devront reconnaître que leur modèle d'affaires n'est pas viable, et d'autres réaliseront qu'elles ne disposent pas de capitaux suffisants pour se tailler une place dans ce marché des plus concurrentiels. En particulier, on prévoit que certains agents immobiliers en ligne harmoniseront leurs activités, voire, procéderont à des regroupements.

7. La technologie 5G moteur de l'amélioration de la connectivité numérique

2019 marquera l'avènement de la technologie 5G, faisant de la connectivité numérique en temps réel une réalité et non plus une simple prédiction. Les entreprises de PropTech en profiteront, puisque l'industrie vise déjà la mise en œuvre de solutions faisant appel à plus de connectivité au sein des immeubles ainsi que sur ces derniers. En effet, un nombre illimité d'utilisations potentielles découlera vraisemblablement de la mise en place de la technologie 5G, et catalysera, inspirera et produira une vaste gamme de nouvelles activités commerciales pour l'Internet des objets, générant ainsi une nouvelle vague d'idées et d'entreprises en démarrage du secteur de la PropTech.

8. Les applis pour bâtiments intelligents seront dorénavant axées sur l'expérience des locataires

Alors que l'amélioration de l'expérience des locataires et du confort des occupants continue d'intensifier l'augmentation des loyers et demeure un différenciateur concurrentiel pour les bailleurs et propriétaires d'immeubles commerciaux, 2019 sera l'année des applis pour bâtiments intelligents. Visant l'optimisation du séjour de l'occupant, ces dernières créeront des communautés et fourniront de nouvelles expériences au sein des bâtiments commerciaux et résidentiels.

9. La fracturation des actifs immobiliers

La fracturation immobilière consiste en l'utilisation de technologies pour morceler ou ouvrir un actif immobilier et le monétiser de manières complètement nouvelles, que ce soit des espaces de bureau, des salles de conférence, des bureaux ou même des espaces de stationnement. Il s'agira indubitablement d'un secteur de croissance exceptionnel pour 2019. Alors que de plus en plus d'entreprises en démarrage offrant des services de réservation de bureaux flexibles, de salles de conférence et d'espaces de stationnement sont créées, il est fort probable que la publicité numérique sur les façades d'immeubles et autres espaces sera aussi bientôt commercialisée.

10. La prolifération des plateformes de services de partage d'espace

L'industrie de l'immobilier commercial subit un important changement structurel par l'entremise d'un concept de services de partage d'espace. Les baux à long terme et l'explosion du prix des propriétés font que les jeunes professionnels ont de plus en plus de difficulté à demeurer dans les zones métropolitaines. Ce nouveau modèle d'affaires, incarné par WeWork et autres espaces de bureau partagés similaires, fournit un ensemble de services permettant aux locataires d'utiliser l'espace efficacement et répond à tous les besoins : la connectivité numérique, le mobilier, les équipements, et même le personnel requis pour exploiter les entreprises.


CECI NE CONSTITUE PAS UN AVIS JURIDIQUE. L'information qui est présentée dans le site Web sous quelque forme que ce soit est fournie à titre informatif uniquement. Elle ne constitue pas un avis juridique et ne devrait pas être interprétée comme tel. Aucun utilisateur ne devrait prendre ou négliger de prendre des décisions en se fiant uniquement à ces renseignements, ni ignorer les conseils juridiques d'un professionnel ou tarder à consulter un professionnel sur la base de ce qu'il a lu dans ce site Web. Les professionnels de Gowling WLG seront heureux de discuter avec l'utilisateur des différentes options possibles concernant certaines questions juridiques précises.