Alex O’Reilly

Alex O’Reilly est avocat au bureau de Montréal de Gowling WLG. Il concentre principalement sa pratique sur le droit autochtone, notamment pour des gouvernements régionaux et locaux ainsi que pour des compagnies de développement économique. À ce titre, il est appelé à conseiller ses clients sur un vaste éventail d’enjeux juridiques et stratégiques, incluant des questions de droit des sociétés et droit commercial, de mise en œuvre de traités, d'industrie minière, de gouvernance et de droit du travail et droit de l’emploi.

Alex a également œuvré dans le cadre d’importants dossiers de litige, notamment dans des dossiers constitutionnels, et a représenté des clients devant la Cour du Québec, la Cour supérieure du Québec, la Cour d’appel du Québec et la Cour suprême du Canada. Il a aussi un intérêt marqué pour les recours en injonction.

En outre, il a développé une expertise de niche, en fournissant aux clients des conseils en vue de respecter les exigences réglementaires en droit de la construction au Québec, notamment en ce qui concerne les règlements de la Régie du bâtiment du Québec (RBQ) et de l'Autorité des marchés publics (AMP).

Avant de se joindre à Gowling WLG, Alex O’Reilly a pratiqué au sein d’un cabinet d’envergure internationale ainsi que dans un cabinet boutique spécialisé en droit autochtone.

Il exerce le droit en français et en anglais.

Carrière et Distinctions

Filtre chronologie
  • 2015

    • Communauté
       2015
      Codirigeant de l'équipe de plaidoirie de la Faculté de droit de l'Université McGill dans le cadre du Concours de droit international Charles-Rousseau
  • 2012

    • Qualifications (année d’admission au barreau, etc.)
       2012
      Barreau, Québec
  • 2010

    • Formation
       2010
      Université McGill, B.C.L./LL.B.
  • 2007

    • Formation
       2007
      Université Oxford, M.Phil., Histoire de l’Europe
  • 2005

    • Formation
       2005
      Université McGill, B.A. (Histoire)

Associations professionnelles

  • Young Bar of Montreal

Actualités et ressources

Mandats représentatifs

  • Représentation du Grand Conseil des Cris (Eeyou Istchee) et du Gouvernement de la Nation Crie à titre d’intervenants dans le Renvoi relatif à l’article 98 de la Loi Constitutionnelle de 1867 devant la Cour d’appel du Québec et, subséquemment, devant la Cour suprême du Canada.

  • Conseiller en matière de gouvernance, de droit des sociétés et de droit de l’emploi pour des sociétés de développement économique autochtones ayant procédé à des réorganisations internes substantielles.

  • Conseiller d’une société de développement économique autochtone dans le cadre d’un litige entre actionnaires ayant mené au rachat d’une entreprise.

  • Représentation d’Air Inuit et de First Air dans le cadre d’un recours en injonction contre un ancien dirigeant et administrateur s’étant livré à des pratiques de concurrence déloyale.